Au secours, mon chien a le nez qui coule !

Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi le nez de votre chien se met à couler. Il faut être toujours vigilant lorsque cela se produit. Il peut s’agir d’une allergie au pollen, d’une infection virale, d’un corps étranger, voir même d’une tumeur nasale.

Par Alice, responsable de la section chien

Une perte incolore dans la truffe du chien (nez qui coule) est un problème commun et courant. Dans la plupart des cas le chien lèche ses sécrétions avec sa langue. C’est pourquoi vous ne rendrez souvent pas compte…

Le nez qui coule, en l’absence d’autres symptômes, n’est pas nécessairement une cause d’inquiétude immédiate. Vous pouvez attendre de voir si l’écoulement nasal s’arrête rapidement de lui même. Si ce n’est pas le cas, il faudra commencer à chercher des signes d’une maladie.

Attention : si votre chien présente des signes d’une gène ou si l’écoulement est sanglant, purulent ou visqueux, une visite chez le vétérinaire s’impose.

1 – L’inflammation des sinus

L’inflammation des muqueuses des sinus est un problème de santé commun chez le chien. Les sinus sont des cavités osseuses qui sont reliées aux cavités nasales. L’inflammation peut être due à la respiration de pollens ou encore à une infection virale. Elle provoque un écoulement nasal régulier chez le chien, des éternuements, de la toux et parfois de la fièvre. Des antibiotiques sont généralement prescrits par le vétérinaire.

2 – Les infections des voies respiratoires

Il s’agit de la cause la plus fréquente du nez qui coule chez le chien. Outre le nez qui coule, les symptômes d’une telle infection chez les chiens comprennent la toux et les éternuements. Dans les cas plus graves d’infections virales telles que la grippe canine, le chien peut également souffrir de fièvre, de perte d’appétit et de difficultés respiratoires. Vérifiez que votre chien est à jour dans tous ses vaccins.

3 – Les tumeurs nasales

Près de 1% des cancers qui touchent les chiens sont des cancers des cavités nasales. Bien que les tumeurs nasales sont plus fréquentes chez les chiens âgés, si le nez qui coule de votre chien est accompagné de saignements de nez, de larmes, d’un renflement des yeux, de malformations faciales, d’écoulement nasal vert ou jaune, il est possible que votre chien (quel que soit son âge) soit atteint d’une tumeur nasale. Cela reste quand même rare.

4 – Les acariens des cavités nasales

Les acariens des cavités nasales du chien peuvent provoquer un nez qui coule, des saignements de nez, des éternuements et des reniflements. Ils provoquent également un écoulement persistant du nez. Ces acariens sont transmis d’un chien infecté à un chien en bonne santé, par contact. Une dose orale d’ivermectine peut traiter le problème.

5 – Les allergies du chien

Les allergies au pollen ou alimentaire peuvent provoquer un écoulement nasal chez le chien. Toutefois, en cas d’allergies dues à la nourriture, les symptômes seraient davantage liés à l’estomac. En cas d’allergie au pollen, votre chien aura tendance à souffrir de nez qui coule pendant certaines périodes de l’année, comme le printemps ou l’automne.

En savoir plus sur les allergies du chien !

6 – Un corps étranger

Il arrive souvent qu’un corps étranger se loge dans les cavités nasales du chien. Cela entraîne généralement une augmentation des sécrétions nasales du chien, qui cherche à éliminer le corps étranger.

Il peut être très dangereux d’essayer d’enlever soi-même ce corps étranger, car il y a un risque de l’enfoncer encore plus profondément et de blesser sérieusement le nez du chien. Il est préférable de laisser un vétérinaire, équipé du matériel nécessaire, réaliser cette opération.

7 – Les maladies des dents

Certaines maladies dentaires comme la gingivite ou un abcès, causées par des bactéries, peuvent également se propager vers les cavités nasales. Cela provoque alors des écoulements du nez du chien. Un vétérinaire confirmera cela en examinant la bouche du chien.

Le traitement peut inclure le nettoyage des dents. Dans certains cas, l’enlèvement des dents peut être également nécessaire, ce que le vétérinaire effectuera sous anesthésie.

8 – Pour conclure !

Pour la plupart des causes du nez qui coule chez le chien, il est nécessaire de consulter un vétérinaire. A son retour à la maison, pour aider le chien à se soigner, il y a quelques règles à suivre :

  • Alimentez votre chien avec une nourriture de qualité et assurez-vous qu’il puisse avoir un repos suffisant.
  • Mettez un vaporisateur près de la zone de couchage du chien, car cela va aider à calmer le chien qui a le nez qui coule.
  • Des bouillons de poulets ou autres liquides chauds sont utiles pour contribuer à ouvrir les sinus du chien et permettre une meilleure respiration et récupération.

Découvrir :

La configuration de l’intérieur de l’oreille du chien ne permet pas l’évacuation naturelle des impuretés et du cérumen.

Découvrez comment nettoyer les oreilles de votre chien !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *