On adore le Tétra Citron !

On trouve le Tétra citron dans tout le continent sud-américain et notamment dans les cours d’eau du bassin de l’Amazone dans lesquels l’eau reste continuellement chaude. Ils y vivent en groupes et se réunissent en bancs serrés de milliers d’individus pour se reproduire en même temps.

Une fois qu’un couple a pondu, il essai de dévorer les œufs pondus par ses proches voisins, comme si c’était une compétition. Lorsqu’ils se reproduisent en aquarium, les seuls œufs qu’ils trouvent sont ceux qu’ils viennent de pondre, donc il faut veiller à les protéger de leurs parents !

Par Anna, responsable de la section aquarium

La maintenance du tétra citron

Le Tétra citron est un poisson robuste et pacifique, que l’on pourra faire vivre dans la plupart des aquariums communautaires. En aquarium, il reste en bancs de son espèce, ou se mélange aux bancs des espèces proches. Il occupe la zone intermédiaire de l’aquarium.

Pour une maintenance optimale, le Tétra citron devra être maintenu dans un aquarium d’au moins 100 à 200 litres. L’aquarium devra comporter des zones de nages libres et des zones de replis avec de nombreuses cachettes et de l’ombre. L’eau doit être claire, avec une dureté faible à moyenne, un pH compris entre 6 et 7,5 et une température allant de 22 à 28°C.

Les Tétras citrons sont omnivores et acceptent une large gamme d’aliments : algues, vers, crustacés, nourritures sèches du commerce, etc. Une nourriture à base de flocons ou de granulés, avec un apport régulier en nourriture congelée ou vivante leur convient parfaitement.

Le tétra citron.

Sa reproduction en aquarium

La seule façon de distinguer les mâles des femelles consiste à examiner la ligne noire qui borde la nageoire anale. Les femelles ont une ligne noire et très fine, alors que les mâles Tétra citron ont une ligne noire très noire et plus épaisse, qui peut même recouvrir entièrement la nageoire anale. Cette méthode ne marche que sur des individus adultes et n’est pas toujours fiable chez les jeunes.

Le Tétra citron n’est pas l’un des tétras les plus simples à reproduire. Avant la ponte, le mâle fait la cour à la femelle en lui tournant autour et en frétillant toutes nageoires écartées. On observe souvent ce phénomène juste après un changement d’eau. Les femelles ont souvent des difficultés à expulser leurs œufs et pour augmenter les chances de réussite, il vaut mieux associer plusieurs femelles à un seul mâle.

Les œufs sont en général dispersés sur des plantes à feuilles très fines. Une femelle peut pondre jusqu’à 300 œufs. Suivant la température de l’eau, les œufs éclosent en 24 à 72 heures. La mortalité à la naissance est assez importante. Les alevins ne se nourrissent pas pendant environ 2 jours, période pendant laquelle ils survivent en épuisant les réserves de leur sac vitellin.

Les alevins sont ensuite plutôt résistants et sont facile à élever. Les parents ne donnent aucun soin à leurs petits et cherchent plutôt à les dévorer, il vaut mieux les retirer immédiatement après la ponte.

Un tétra citron mâle, coloré et frétillant, toutes nageoires étendues, qui cherche une femelle.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *